Mali-Media
  • Home
  • A LA UNE
  • Mali / Baco djicoroni golf : découvrez cette histoire bizarre de I. Soumaoro avec une prostituée
A LA UNE Dossier

Mali / Baco djicoroni golf : découvrez cette histoire bizarre de I. Soumaoro avec une prostituée

Grâce à la perspicacité des éléments du commissariat du 15ème arrondissement dirigé par le Commissaire Divisionnaire Abdoulaye Djiré, l’auteur et l’instigateur de ce fait divers dramatiques, du nom de I. Soumaoro, âgé de 28 ans, a été mis aux arrêts. Pour cause, il a menacé de mort une professionnelle du sexe avec une machette après avoir assouvi sa libido moyennant la somme de 30.000 F CFA.

Selon nos informations, c’est dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 avril que le nommé I. Soumaoro aborda Boutourouba la jeune guinéenne de 25 ans devant la boîte de nuit Ibiza à l’hippodrome. Il lui proposa de passer la nuit chez lui moyennant la somme de 30.000 F CFA. Une proposition vite acceptée. C’est ainsi qu’elle rentre avec I. Soumaoro à Baco-djicoroni Golf.

Une fois à l’appartement de location de Soumaoro qui se trouve au premier étage d’un immeuble, ce dernier remit les 30.000 FCFA convenus à la fille de joie et assouvi ses besoins.

Mais mauvais joueur, il exigera à Boutourouba de lui restituer son argent, faute de quoi il va l’égorger et la dépecer comme on le voit dans les films d’horreur.

Paniquée, la pauvre fille à moitié nue ouvre la porte et se jette du 1er étage de l’immeuble. Malgré qu’elle ait remis les sous réclamés à Soumaoro.

Alertés par une personne ayant gardé l’anonymat, les éléments du Commissariat du 15ème arrondissement se transportèrent sur les lieux. Ils ne trouvèrent nulle trace du drame et pour cause : sitôt après l’incident, Soumaoro avait appelé un taxi pour amener Boutourouba loin de la ville de façon à dissimuler toute trace, le payant avec les 30.000 F CFA ayant causé le drame. Le chauffeur de taxi n’agira pas selon ses attentes. Il conduira l’infortunée d’abord à l’hôpital du quartier Mali tout proche, puis aux urgences du CHU Gabriel Touré.

C’est là que les limiers, après recoupements, la retrouveront dans un sale état : traumatisme au bassin, fracture au bras droit, blessure frontale.
Elle racontera toute l’histoire et, remettant le cap sur Baco-djicoroni ACI, ils y interpelleront Soumaoro qui tentera de brouiller les pistes en cherchant à leur faire croire qu’il ignorait tout des circonstances dans lesquelles la fille a quitté son appartement.

La découverte de la machette dont il s’est servi pour menacer sa partenaire d’un moment, des deux chaussures abandonnées par cette dernière avant son saut dans le vide et, circonstance aggravante, de cannabis, feront de lui le suspect idéal.Soumaoro est actuellement en garde à vue au commissariat du 15ème arrondissement. Avant d’être mis à la disposition du tribunal de la commune V aux fins de droit.

O. BARRY

Source: l’Indépendant

Related posts

COMMUNIQUE DE PRESSE : La Maison de la Presse interpelle le gouvernement

Redaction

JT ORTM du Dimanche 10 Juin 2018

Redaction

Vous laissez des traces quand vous regardez du porno, même en navigation privée

Redaction

Leave a Comment