LYNCHAGE DE TROIS FRERES BOUCHERS PAR UN GROUPE AUTO-DEFENSE DU QUARTIER DE DOUMANZANA PETIT-PARIS

0
209
Face à l’insécurité grandissante et persistante dans les quartiers de la commune I, certains jeunes du quartier décident de se porter volontaire pour la sécurité des personnes et de leur bien dans le quartier. Ils convient une réunion le Dimanche 28 Octobre 2018 au foyer des jeunes de Doumanzana, pour créer un groupe d’auto-défense.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi au mardi 30 octobre 2018, vers 05h du  matin comme à l’accoutumé les frères  bouchers du marché de Doumanzana Petit-Paris sortent  pour aller chercher de la viande à l’abattoir qu’ils reviendront vendre au marché avant la levée du jour.

Ce lundi, en partant chercher leur viande à l’abattoir, deux jeunes frères de sang  tombent sur le groupe de jeunes auto-défense qui les arrêtent et procèdent aux fouilles et leur poser des questions.

Les deux jeunes bouchers avaient en possession de couteaux et des  manchettes comme tout bon boucher.  Appréhender par groupe de jeunes d’auto-défense, les deux frères  bouchers  appellent leur grand-frère du nom de SEKOUBA qui est boucher aussi et  connu par  toutes les femmes qui partent au marché de Doumanzana Petit-Paris.  Aussitôt ce dernier est  venu pour témoigner les propos de ses deux jeunes frères.  De là, les discussions auraient tourné au vinaigre jusqu’aux lynchages des trois  frères bouchers, tous décédés sur place par ces  jeunes du quartier.

Ce drame survenu dans le quartier a suscité la haine et la colère des femmes du quartier qui dénoncent et condamnent la mort du boucher SEKOUBA et ses frères.

Les  autorités compétentes doivent  se saisir rapidement de ce dossier et mettre en lumière cette affaire avant ça ne se dégénère.

Source : Ressortissant du Quartier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here