Le chef de l’ONU condamne l’attaque contre des villageois au Niger

0
213
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) Antonio Guterres attends a press conference presenting the Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC) global overview 2014 report on May 14, 2014 in Geneva. The war in Syria is driving one family from their home every minute, pushing the number of people internally displaced by conflict to record highs globally, a report said. The study by IDMC said that 33.3 million people were displaced by violence in their own nations last year. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI / AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a fermement condamné mercredi l’attaque perpétrée lundi par des hommes armés non identifiés dans la région de Tillaberi au Niger, qui a fait au moins 58 morts parmi les civils, a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric.

 

Le secrétaire général a exprimé ses profondes condoléances aux familles endeuillées et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a exhorté les autorités nigériennes à n’épargner aucun effort pour traduire les auteurs en justice, a dit Stéphane Dujarric, dans un communiqué.

Le secrétaire général a réitéré l’engagement des Nations Unies de continuer à soutenir le Niger dans ses efforts pour contrer et prévenir le terrorisme et l’extrémisme violent, promouvoir la cohésion sociale et parvenir à un développement durable, poursuit le communiqué.

Des hommes armés non identifiés ont attaqué des villageois qui revenaient d’un jour de marché dans la région instable de l’ouest du Niger, à la frontière avec le Mali, tuant au moins 58 personnes. Début janvier, dans la même région, des groupes armés ont massacré au moins 100 villageois.

Source: Agence de presse Xinhua

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here