Pour faire accepter leurs doléances: Le groupement des 5 syndicats des transporteurs et conducteurs routiers du Mali, le collectif national des acteurs des marchés du Mali, l’association national des transformateurs de bétail viande du Mali, l’association libre des consommateurs maliens projettent une grève de 72 heures

0
236

Le collectif d’acteurs de la société civile prévoit une grève de 72 heures allant du 23 au 25 mars 2021. Regroupant plusieurs corporations, transporteurs, acteurs des marchés ou consommateurs, il exige la satisfaction d’une série de doléances, faute de quoi il envisage la paralysie de plusieurs secteurs stratégiques.

 

Le Groupement des syndicats des transporteurs et conducteurs routiers du Mali (GSTCR), le Collectif national des acteurs des marchés du Mali (CNAM), l’Association nationale des transformateurs de bétail – viande du Mali (ANATRABEVIM) et l’Association libre des consommateurs maliens (ALCOM) regrettent d’avoir épuisé toutes les voies de recours pour se faire entendre par les autorités, dans le préavis de grève adressé au ministère du travail et de la fonction publique. L’annulation du nouveau système de péage, l’attribution à chaque marché d’un titre foncier, l’amélioration de la qualité de l’hygiène dans les abattoirs, ainsi que celle du plateau technique en termes d’équipements, sont quelques-unes des nombreuses et diverses revendications du collectif. La baisse des prix et « l’homologation » de plusieurs denrées de consommation courante et la situation des travailleurs de la COMATEX font aussi partie des revendications portées par

GAOUSSOU TANGARA –

 Source : NOUVEL HORIZON

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here