Education : Les syndicats font marche arrière

0
167

Reculer pour mieux sauter ? Les Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont décidé vendredi de donner une chance à la négociation avec le gouvernement en enjoignant aux enseignants de rendre les notes et les propositions dès lundi. Une marche arrière consécutive à la proposition gouvernementale de majorer de « 10 à 15% l’indemnité de responsabilité, ce qui revient à une augmentation par catégorie de : 4 650 FCFA pour la catégorie C ; 6 150 FCFA pour la catégorie B ; 7 575 pour le professeur titulaire ; 8 700 FCFA pour le professeur principal ; 9 450 pour le conseiller pédagogique cat. A ; 10 200 FCFA pour le professeur agrégé et inspecteur » a indiqué un communiqué publiée par l’intersyndicale.

Qu’à cela ne tienne, ils ont soumis une grille aménagée à l’appréciation du gouvernement et indiqué à l’avance faire preuve de « flexibilité » là-dessus.

Comme, il est loisible de le constater, les Syndicats ont enterré pour l’instant le vieux refrain de « l’article 39 ou rien » après s’être heurtés au mur de refus du gouvernement. Mais, « la non-évaluation reste en vigueur »

La nouvelle est accueillie par un ouf de soulagement des parents d’élèves. A défaut des listes de passage, les enfants poireautaient à la maison.

SourceL’Informateur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here