Pour s’être fait passer pour un agent de EDM: Issa Diallo mis aux arrêts

0
287

La Société Energie du Mali est engagée depuis un certain temps dans une lutte implacable contre la fraude qui a beaucoup terni son image.

C’est du moins ainsi que l’on doit interpréter l’arrestation d’Issa Diallo par les éléments du commissariat de police du 11é arrondissement sur une plainte des responsables de EDM.

Tout est parti d’une vidéo qui a commencé à circuler sur les réseaux sociaux, montrant des individus qui se faisaient passer pour des agents de EDM. Dans cette vidéo, on voyait bien ces faux agents, une fois dans la cour d’une famille, se diriger vers le compteur électrique. Mécontents de l’attitude de ces dits agents d’EDM, les membres de cette famille ont réalisé une vidéo sur eux sur la scène.

Voyant que cette mauvaise attitude jette un discrédit sur les différentes prestations de la société, les responsables de EDM ont porté plainte au parquet de la commune V contre ces faux agents qui se faisaient passer pour des contrôleurs de la Société Energie du Mali.

Ainsi, le 5 juin dernier, les éléments du commissariat de police du 11è arrondissement ont mis la main sur Issa Diallo, domicilié à Sabalibougou, un quartier populaire de la commune V du district de Bamako, le cerveau du groupe qui était bien identifiée sur la vidéo. Ce dernier a fait son stage à EDM où il a appris tous les secrets de la boîte.

Il a été appréhendé par les éléments du Commissaire divisionnaire Dramane Traoré qui dirige  le 11è arrondissement de police de Bamako. Ce dernier assure que les enquêtes continuent, afin de traquer les complices de ce réseau de fraude.

“Après avoir fini nos enquêtes, nous allons le présenter au Procureur de la République qui, évidemment va le placer sous mandat de dépôt, afin qu’il mérite de son sort”, a déclaré le Commissaire divisionnaire Dramane Traoré du 11è arrondissement.

Une occasion pour lui d’inciter la population à la vigilance et d’appeler les Forces de sécurité les plus proches, lorsque des individus suspects se présentent dans leur concession. Il révèle que ce n’est pas l’Energie du Mali seulement qui est victime de cette situation, mais beaucoup d’autres services.

Seydou Diamoutené

Source22 Septembre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here